Le génome humain

Qu’est-ce que le génome exactement ?

En fait c’est le patrimoine génétique de chacun de nous, que nous héritons de nos parents, et que nous transmettons à nos enfants. Les êtres humains ne sont pas les seuls à posséder un patrimoine génétique : c’est le cas de n’importe quel organisme vivant.

Le corps est constitué de près de cent mille milliards de cellules. Dans chaque cellule, on trouve un noyau, et à l’intérieur de celui-ci on trouve des chromosomes. Chaque chromosome est constitué d’ADN, un long filament qui contient les gènes.

Chaque molécule d’ADN a une structure en double brins, chacun composé de nucléotides. Ces deux brins sont complémentaires l’un de l’autre. Cet ensemble de nucléotides constitue un très long message organisé en gènes. Les gènes sont au nombre de 23.000.

Ces gènes sont donc des fragments d’ADN et comprennent les instructions nécessaires à la production de protéines et parfois d’ARN. Les protéines jouent un rôle essentiel dans l’organisme : ce sont par exemple les anticorps, hormones et enzymes qui contrôlent toutes les réactions chimiques indispensables à notre vie.

Lorsqu’elle en a besoin, la cellule va déclencher le mécanisme de fabrication d’une protéine, à partir du message contenu dans le chromosome. Les ribosomes se mettent alors en place pour traduire les nucléotides en une chaîne d’acides aminés, en utilisant le code génétique. A chaque série de 3 nucléotides correspond un acide aminé.

Une fois décodés, les gènes sont conservés quelque part dans la cellule ou le corps humain.

Ainsi, le génome peut être comparé à un livre ou une encyclopédie qui contient toutes les recettes permettant à chaque cellule de produire les protéines.